Rencontre avec Thibaut Garcia

Thibaut Garcia - Guitariste

Musique Baroque en Avignon : Bonjour Thibaut Garcia et merci de nous accorder cette rencontre.  Pouvez-vous nous raconter comment est née votre passion pour la musique et plus précisément pour la guitare ?
Thibaut Garcia : La guitare a toujours existée dans la famille. Depuis tout petit, j’ai toujours entendu l’instrument à la maison et ce sont tout naturellement mes parents – qui en jouent de façon amateure – qui m’ont appris le plaisir d’en jouer. J’ai donc pris des cours à une école de musique dès mes 7 ans et en suis tombé amoureux, autant de la sonorité que de la technicité.

M.B.A : Pour ce concert, vous nous présenterez un beau panel de votre CD ‘’
À sa guitare’’, sorti en octobre dernier et en collaboration avec le contre-ténor Philippe Jaroussky. Comment le projet s’est-il construit ?
T.G : C’est avant tout une belle rencontre, je connaissais déjà Philippe de par sa grande carrière et écoutais ses disques. En 2019, il m’a contacté pour me proposer d’enregistrer deux morceaux pour un de ses albums ‘’Best of’’’ et cela s’est tellement bien déroulé, musicalement et humainement, qu’une idée de CD en duo s’est créée. Le projet, qui devait se construire sur plusieurs années, a été pensé et anticipé pendant la pandémie.  

M.B.A :  Selon vous, qu’apporte cette formation chant-guitare à ces airs qui, initialement, ne sont pas composés pour cet effectif ?
T.G : Elle crée de nouvelles sonorités, ainsi qu’un dialogue plus intime et convivial. Le rendu est certes différent des autres formations, mais aussi innovant, car de nouvelles couleurs musicales se dévoilent. Sur l’intégralité, j’ai dû réaliser la moitié de l’arrangement. En ce qui concerne la musique ancienne, je me suis basé sur la partie du luth, car il s’agit de la même tablature. En revanche, pour la transposition du piano -comme le répertoire de Schubert - nous avons eu la chance d’avoir trouvé des arrangements déjà existants.

M.B.A:  Avez-vous une anecdote de concert que vous aimeriez nous partager ?
T.G : À force de travailler avec Philippe, j’ai remarqué qu’il est extrêmement rigoureux dans le travail de la phonétique : il veille constamment à perfectionner le texte de la langue natale. Par exemple, si nous partions en Angleterre, il travaillerait les paroles en amont jusqu’à détenir la meilleure prononciation possible et aurait le meilleur anglais du monde ! (rires) Je trouve cela admirable car il choie chaque concert comme si c’était son dernier.

M.B.A :  Enfin, quels sont vos prochains projets artistiques ?
T.G : Je travaille sur un grand projet d’arrangement en duo avec le guitariste Antoine Morinière - avec qui je joue depuis plus de 10 ans – sur l’imposante œuvre des ‘’Variations de Goldberg’’ de Bach. En mars 2023 et dans un tout autre contexte, je participerai à la création d’un concerto composé par Benjamin Altair, jeune compositeur toulousain, avec l’Orchestre du Théâtre du Capitole de Toulouse. Ce sera une première ! Et évidemment, beaucoup de projets, notamment des préparations de disques dont je ne peux rien dévoiler pour le moment. Mais je peux vous assurer que j’y travaille très sérieusement !


Propos recueillis par Marjorie Cabrol


Ne manquez pas ce concert exceptionnel, en co-production avec Les Saisons de la Voix de Gordes
le 24 août 2022 à 21h30 au Théâtre des Terrasses de Gordes !


Renseignements et réservations sur le site : Les Saisons des Voix – L'Art vocal à Gordes (lessaisonsdelavoix.com)